Amanty
SAMSUNG DIGITAL CAMERA
Présentation

Amanty est une commune Française située dans le département de la Meuse, appartenant à la région Grand Est. Elle s’étend sur 11,2km² et compte 44 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2013. Entouré par la commune de Vouthon-Bas au sud, La commune d’Epiez au nord, la commune de Gondrecourt-le-Château à l’ouest et la commune de Maxey-sur-Vaise à l’est, le village d’Amanty est situé à 424 mètres d’altitude, dans un cadre bucolique,  qui constitue un environnement idéal pour l’épanouissement des habitants.

 

L’origine du village remonte à l’époque gallo-romaine. En ces temps reculés, le légionnaire faisait un service de 20 ans à la suite duquel, César, remerciant ses meilleurs éléments, gratifia d’un petit territoire, un tribun gallo-romain. Ce dernier, amoureux d’une belle gauloise, construisit une villa en son honneur qu’il baptisa Amantius (“A ma bien-aimée, à mon bien aimé”).

 

Le village, situé à proximité du parc régional de Lorraine bénéficie d’un patrimoine naturel riche, varié et préservé qui fascine les nombreux promeneurs, visiteurs et autres randonneurs. Il est également traversé par le Ruisseau d’Amanty, principal cours d’eau de la commune. Il se situe sur la route de Compostelle, une croix de pierre près du lavoir en attestant le fait.

Histoire & patrimoine

Malgré sa taille modeste, le village bénéficie de nombreux éléments de patrimoine à l’image de l’Église Saint-Martin, du lavoir égayoir ou encore de la Chapelle Sainte-Anne située dans le cimetière, dédiée à Sydonie Collot, sage-femme d’Amanty, assassinée dans les bois jouxtant Vouthon-Bas, alors qu’elle revenait d’un accouchement. La Chapelle fut construite en 1850 avec les matériaux de l’ancienne église située au cimetière et ayant subi un énorme incendie en 1554. Rappelons tout de même qu’au tout début du 20ème siècle, le village comptait plus de 300 âmes.

 

Aujourd’hui, la Commune essaie de promouvoir et préserver son passé, ainsi que son devoir de mémoire. Ainsi, il est rappelé aux visiteurs, l’installation en 1914, d’un aérodrome militaire qui servit à partir de 1918 à l’entrainement et à la préparation des soldats américains pour en faire des mécaniciens, mais aussi des aviateurs et des photographes aériens. Une stèle est installée sur le lieu de l’ancien casernement en l’honneur de quatre aviateurs américains morts au champ d’honneur.

 

Jusqu’en 1790, le village dépendait du bailliage de Saint-Thiébault, puis de celui de Lamarche et du parlement de Paris. Il y avait, en 1505, une maison forte relativement étendue, flanquée de tourelles et entourée de fossés, qui, aux dires des habitants, communiquaient avec l’église. La seigneurie appartenait, en 1332, à Guillaume de Gondrecourt et à Édeline, sa sœur. En 1397, la terre passa à Jean Thirion, écuyer de Gondrecourt, puis, en 1441 à Jean d’Ourches. Enfin, la seigneurie échut pour plus d’un siècle à la famille de Verrières, futur propriétaire du château de Montbras (mariage de Jeoffroy de Verrières avec Isabelle d’Ourches en 1451), pour passer ensuite à la famille de Sommyèvre.

Coordonnées
  • Maire : Jean-Luc DIOTISALVI
  • Secrétaire : Nadine VINCENT

  • 20 Grande Rue
  • 55130 Amanty
  • 03 29 89 62 37
  • 03 29 89 62 37
  • commune-amanty@orange.fr
  • Mercredis de 9h à 12h