Le Bouchon sur Saulx
vue_d_ensemble_le_bouchon355938
Présentation

Le Bouchon-sur-Saulx, 227 habitants au dernier recensement, à la date du 09/12/2009, en développement sensible par rapport au dernier recensement ; 7 pavillons neufs en 2009, plus réhabilitation dans l’ancien.

N’oublions pas que notre village joue un rôle d’attraction, proche de la Route Nationale 4, doté d’un groupe scolaire, en RPI, comprenant 2 classes de maternelle, avec structures de cantine et garderie.
Qu’il attire de ce fait des ménages nouveaux, dont beaucoup sont plutôt jeunes, il est de notre devoir, de bien les accueillir et de leur offrir des terrains à construire, des logements déjà réhabilités par des privés en location, de donner aux futurs occupants une chance d’aimer notre village, de s’y investir, et de participer à sa dynamique.

Nous sommes à votre disposition, si vous rencontrez des problèmes, qui soient de notre compétence, nous restons ouverts à toute suggestion, permettant d’améliorer la qualité de votre vie quotidienne.

Histoire & patrimoine

Le site du village du Bouchon est occupé depuis l’époque gallo-romaine comme l‘attestent des fouilles archéologiques qui ont permis de découvrir au lieu dit la bergerie les ruines d’une villa. Ces recherches ont mis à jour des fondations mais aussi des rigoles en pierre de taille, des colonnes, des armes de jet, une fibule, un fragment de statue, plus de 80 pièces de monnaies, de très nombreux fragments de poterie…. A l’époque mérovingienne, un village se situe au lieu dit Le Cercueil. Au XIIe siècle, le village primitif se nomme l’Epine et possède dès 1474 un pèlerinage dédié à Notre Dame de l’Epine. Mais en 1544, le village est totalement détruit par les troupes de Charles Quint. La population se réfugie autour du château du Bouchon situé près de la Saulx. Ce bâtiment sans doute construit en 1388 est davantage une maison forte qu’un château. Sur ses quatre faces des meurtrières, des mâchicoulis et des archères renforcent l’édifice permettant de voir la vallée vers Dammarie et Menil, Jovilliers et Fouchères. A l’angle sud, un cadran solaire en forme de cœur y est ajouté au XVIIIe siècle.

L’activité métallurgique est précoce dans le village puisque dès 1556 est mentionné un haut fourneau. Au XVIIe siècle, la fabrication est spécialisée dans les boulets de canon qui sont livrés à Paris.

Au XIXe siècle, plusieurs croix sont érigées par de riches habitants du village. Ainsi, la Croix Mahaut ornée des statues de saint Nicolas, patron de la Lorraine et de saint Claude, est située route de Fouchère. Le Calvaire Deminiud, du nom de son donateur, est placé sur la route de Menil-sur-Saulx. Une autre croix se trouve à la sortie sud du Bouchon-sur-Saulx.

Dans l’église se trouve la statue en bois sculptée au XIIIe-XIVe siècle de Notre-Dame de l’Epine. La tradition raconte que cette statue aurait été trouvée au milieu du XIIe siècle dans un buisson d’épines, sur les lieux de l’ancien village de l’Epine. Cette statue fait toujours l’objet d’un pèlerinage. Au XIXe siècle, une autre statue en fonte de Notre-Dame de l’Epine, sans doute coulée à la fonderie Salin, est érigée au lieu où se trouvait un ancien sanctuaire détruit en 1544.

Commerces & services
  • SCIERIE
  • ASSISTANTES MATERNELLES
  • DÉPÔT DE GAZ ET EST RÉPUBLICAIN
  • MÉNAGE À DOMICILE
  • DJ-ANIMATION DE SOIRÉES
  • INFIRMIER
  • ENTRETIEN ESPACES VERTS
Coordonnées
  • Maire : Hervé VAN DE WALLE
  • 2 place de la mairie
  • 55500 Le Bouchon sur Saulx
  • 03 29 78 62 12
  • mairie.bouchon@mcom.fr
  • Mercredi de 14h30 à 18h30
    Vendredi de 9h00 à 11h30