Hévilliers
imgp0033arrondis315802
Présentation

Situé à l’est du canton de Montiers-sur-Saulx, Hévilliers a l’avantage d’être en campagne et près de zones urbanisées (5 mn de Ligny-en-Barrois et de la RN4 ; 45 mn du centre de Nancy).

La décennie à venir va faire prendre à notre commune ainsi qu’à notre canton un virage important. En effet nul n’ignore que pour l’instant le laboratoire de Bure ensuite l’enfouissement des déchets dans la ZIRA 5 (Zone d’intérêt des recherches approfondies situées sur les communes de Ribeaucourt, Biencourt et Bonnet) pour aura un impact économique important.

Il faudra naturellement être vigilant sur les conditions d’enfouissement afin de garantir la meilleure sécurité, la santé de notre population ainsi que le respect de l’environnement. Mais cette zone d’activité doit permettre à toutes nos communes de se moderniser pour accueillir et offrir les services nécessaires pour vivre en campagne

SOYONS VIGILANTS.

Histoire & patrimoine

Hévilliers est à l’origine une villa gallo romaine dont s’empare Vualchad, l’un des envahisseurs francs des IIIe et IVe siècles. Dès le IXe siècle, le domaine appartient à l’évêché de Toul.

Au XIIe siècle, Ebal, comte de Montfort et Thibault II de Champagne fondent l’abbaye d’Evaux en donnant tous leur biens de Saint-Joire, d’Hévilliers et de Maloxel aux moines cisterciens.

Le village possède encore la maison des dîmes, construite au XVe siècle dans laquelle vivait l’intendant chargé de conserver les récoltes provenant de l’impôt.

La charge d’intendant est héréditaire et elle est occupée sur plusieurs générations par la famille Lafrogne puis par la famille Rouyers.
En 1596, des documents d’archives mentionnent la tuilerie implantée sur le fief de Maloxel. Cette tuilerie fournit les tuiles de l’abbaye d’Evaux. En 1852, l’usine emploie 4 ouvriers et produit 76 000 tuiles. Elle est fermée en 1875 et les bâtiments sont détruits en 1886.

Situé sur le plateau, sans rivière, Hévilliers a toujours dû faire face au manque d’eau. En 1832, l’architecte Achille Gigault d’Olincourt conduit l’eau du puits des Enclos, situé à une distance de plus d’un kilomètre, sur la place du village. Il construit un aqueduc de 400 mètres de long, et l’eau après être passée dans un réceptacle et deux bassins d’épuration s’écoule jusqu’à la fontaine par une conduite en fonte.

Entre 1830 et 1850, des oculi ou œil-de-bœuf sont sculptés sur de nombreuses maisons d’Hévilliers. Ils éclairent la pierre à eau et embellissent la façade signalant ainsi la richesse de leur propriétaire.
En 1861 une église de style néogothique est construite à l’emplacement de l’ancien sanctuaire. L’abbé Oudinot, curé d’Hévilliers, consacre 18 ans de sa vie (1873 à 1918) à peindre une décoration géométrique et florale stylisée sur les murs de la nef, des bas-côtés et de l’abside et ainsi que sur les piliers.

(d’après le patrimoine des communes de la Meuse – Lorraine –Flohic éditions 1999)

Commerces & services
  • MENUISERIE
  • AUBERGE
  • R’VITAL – COIFFEUR À DOMICILE
  • RÉCRÉ’ANIM
  • MAMIE, PAPY ET COMPAGNIE
Coordonnées
  • Maire : Michel LOISY
  • 14 Place de la Mairie
  • 55290 Hévilliers
  • 03 29 70 96 18
  • communehevilliers@orange.fr
  • Lundi de 14h00 à 17h00
    Vendredi de 9h00 à 11h00